Les additifs de forage représentent des alliés de haute importance pour les foreurs. Si ces derniers les connaissent bien et en font un usage adéquat, la production augmentera, l’équipement utilisé sera plus performant et la maintenance nécessitera moins d’arrêts. Le maître foreur doit donc rester à l’affut des meilleures techniques pour optimiser les opérations, puis éviter que la rouille s’installe sur l’équipement et que se produise du frottement.

Bien qu’il existe plusieurs catégories d’additifs, la graisse en est une essentielle pour la lubrification des accessoires et la réduction de la friction des tiges de forage.

Faire le bon choix de graisse

graisse

Faire le bon choix du type de graisse à utiliser peut parfois être un casse-tête. Selon la formation géologique de la zone de forage (types de roches, abrasivité du sol, pH de l’eau, etc.), le foreur doit adapter la sorte et la quantité de graisse à appliquer sur l’équipement. Il doit le faire de façon à optimiser le forage et à s’assurer d’une excellente adhésion de la graisse aux tiges de forage et aux filets. 

Il est aujourd’hui possible de recevoir des conseils de compagnies produisant des additifs concernant le bon choix de graisse à faire selon les différentes formations rocheuses. Le procédé est simple. Un technicien se rend sur le site pour analyser le sol ainsi que les contraintes de forage. Par la suite, il sélectionne le type de graisse approprié selon les caractéristiques du terrain. Bien qu’il existe de l’aide externe et quelques formations pour maitriser l’art de la lubrification, rien ne vaut l’expérience acquise sur le terrain d’un maître foreur.

Depuis un certain temps, des graisses biodégradables composées d’huile végétale sont apparues sur le marché. Moins toxiques pour l’environnement, elles sont maintenant préférées par certaines compagnies minières qui les exigent même. Malgré leur fabrication à base d’ingrédients naturels, ces graisses offrent les mêmes propriétés anticorrosives et la même efficacité que les autres. 

Maitriser le bon dosage de graisse à appliquer

grease

La quantité de graisse à appliquer joue un rôle important dans la lubrification de l’équipement de forage. L’amélioration en continu des types de graisse, l’expérience des foreurs et l’aide externe proposée par les compagnies d’additifs permettent de calculer le meilleur dosage avant et pendant les travaux de forage.

Des techniciens peuvent, bien entendu, se rendre sur place pour identifier le bon dosage de graisse à appliquer. Toutefois, les foreurs sont normalement en charge des additifs pendant les opérations. Avec leurs connaissances et surtout leur expérience, ils sont aptes à déterminer le type de graisse à utiliser et le bon dosage. De plus, comme le type de sol peut varier de mètre en mètre, il est indispensable d’adapter le type de graisse au fur et à mesure du forage et, donc, de bien les connaître.

Les conséquences d’un mauvais dosage de graisse

Usure prématurée de l’équipement, présence d’importantes vibrations et bris de tiges de forage sont, la plupart du temps, la résultante d’un manque de graisse. En raison d’un mauvais dosage, il est carrément possible de perdre un sondage ou d’en réduire la quantité et la qualité. Le foreur doit parfois recommencer son travail, et cela ralentit la production et diminue la rentabilité du projet.

Vous désirez obtenir des conseils sur le type de graisse à utiliser ou sur l’entretien de vos tiges de forage? Consultez cette vidéo ou contactez les experts de MBI Produits de Forage par courriel ou par téléphone.