À l’instar des travailleurs de la construction, les signaleurs ou les brigadiers, les foreurs doivent travailler lors de grands froids. Certains d’entre eux, comme ceux du Canada, travaillent souvent dans les régions les plus au nord de leur pays et donc les plus froides. La température est un élément de contrainte dans plusieurs métiers, comme la neige et la glace.

Le froid comporte, en effet, son lot de risques pour le corps et l’esprit, mais aussi pour les équipements telles les tiges de forage. En conséquence, il est plus que pertinent de faire l’entretien minutieux de ces tiges lorsque la température baisse en dessous du point de congélation.

Voici quatre conseils pour entretenir les tiges de forage, qui peuvent changer le quotidien des foreurs qui travaillent par grands froids :

1- Enduisez les filets de graisse

Pour assurer la longévité des tiges de forage, il est essentiel d’effectuer de bons entretiens. En ce sens, avant chaque utilisation, nous vous recommandons d’enduire une fine couche de graisse sur chaque extrémité filetée. La graisse est un additif primordial pour le forage minier. Apprenez pourquoi dans cet article de blogue.

La graisse va notamment permettre de diminuer le grippage qui pourrait endommager les filets des tiges. 

2- Vérifiez que les filets ne sont pas endommagés

Examinez attentivement l’aspect visuel des extrémités filetées. Il est important de faire une vérification de celles-ci avant chaque utilisation, pour s’assurer qu’il n’y a pas de traces de fissures ou quelque autre dommage.

3- Nettoyez les filets après l’utilisation

Une fois que ces étapes seront complétées, il faudra aussi prévenir. Nous recommandons que vous vous assuriez de la propreté des extrémités filetées et de l’absence de tout débris avant d’entreposer les tiges pour le prochain forage.

4- Entreposez les tiges à l’abri de l’eau

Le dernier conseil peut paraître simple, mais les conséquences sur les équipements pourraient être fâcheuses s’il n’était pas respecté. Les équipements pourraient rouiller prématurément et se fragiliser. C’est pourquoi il est non seulement important d’entreposer les tiges de forage à l’abri de l’eau, mais aussi de les surélever du sol, idéalement.

Finalement, le forage, quand la température est glaciale, présente des inconvénients évidents pour les équipements. Cependant, en suivant les quatre conseils précédents, vous vous assurerez de la longévité de vos tiges de forage, de la rapidité d’extraction des carottes et de leur qualité.

Le froid n’est cependant pas le seul défi auquel les foreurs font face. Consultez notre article sur les cinq plus grands défis d’un foreur pour en savoir plus sur ce métier qui amène les travailleurs à constamment se dépasser.